Accueil Histoire


Source (Atlas du XXe siècle Fernand Nathan)

«Seuil», dit le Grand Larousse, vient de solium c’est à dire le siège en latin. Il dit aussi, que sur le plan géographique, il représente un exhaussement de terrain dans un passage resserré, chenal ou col.

Or notre Seuil du Poitou est bien cela, puisqu’il dit aussi qu’il est composé de terrains jurassiques et crétacés de l’ère secondaire (périodes géologiques situées entre – 200 et – 60 millions d’années) sur lesquels les revêtements tertiaires ont laissé des plateaux étendus et des collines témoins : c’est l’ancien détroit entre le Massif Central et le Massif Armoricain, recouvert par les mers successives.

La définition du Seuil du Poitou ne peut être que géologique et il ne peut être représenté que par une carte en couleur du grand quart Nord-Ouest de la France : on y voit bien qu’il fut le passage obligé du Bassin Parisien au Bassin Aquitain, expliquant largement le caractère turbulent de son histoire.

Il comprend la presque totalité du département de la Vienne et la moitié méridionale de celui des Deux-Sèvres, dont la limite au Nord se voit bien au niveau du graben* de Saint-Maixent.

Le horst** de Montalembert est un relief boisé d’environ 1 km de large.

Il se situe à 6 kms au sud-est de Sauzé-Vaussais. Ses marnes du toarcien*** constituent une terre rouge propice aux châtaigniers.

 

 

* graben – fosse tectonique ou effondrement de la masse comprise entre deux failles de rupture de l’écorce terrestre

** horst- Partie du relief formée par le soulèvement de deux blocs tectoniques.

Le horst et le graben sont les conséquences voisines et complémentaires de la formation de failles profondes dans la croûte terrestre continentale.

*** toarcien – étage du jurassique

Christian FLEURY