Imprimer
Catégorie : Association
Affichages : 6110

Une association loi de 1901 ne fonctionne que par et pour ses adhérents. Au Cercle généalogique des Deux-Sèvres, le nombre de cotisants oscille depuis de nombreuses années entre 500 et 600.

 Nous avons comptabilisé 550 adhérents en fin d’année 2021 ce qui est une très légère baisse par rapport aux 565 de 2020. 

Nous sommes (en 2021) présents dans 7 pays : la France (541), le Brésil (1), Hong-Kong (1), l’Australie (1) le Canada (4), l’Irlande (1) et le Luxembourg (1).

En France, nous sommes 176 à habiter le territoire de nos ancêtres, les Deux-Sèvres. C’est une assez forte baisse de 35 adhérents deux-sévriens (nous étions 211 en 2020), sans doute due au manque de contacts directs comme lors des séances d’initiation ou à l’absence de rencontres suite à la pandémie. Il faut aussi tenir compte de l’âge avancé et des décès de nos plus anciens adhérents, souvent originaires du département.

Les 365 autres membres du Cercle hors-département (au lieu de 349 en 2020) habitent un peu ou beaucoup plus loin parce qu’eux où leurs ancêtres sont partis vers d’autres contrées. Cette hausse de 16 adhérents a peut-être la même cause, mais le résultat inverse que précédemment. La mise en place d’outils de communication virtuels et distanciels nous a fidélisé les plus éloignés.

À nous de retrouver l’équilibre entre services rendus aux expatriés et convivialité avec ceux restés dans notre beau et riche terroir. C’est notre vœu mais cela ne dépend pas que de nous, il faut que la réalité sanitaire le permette.

Parmi les 365 adhérents hors Deux-Sèvres, nous en retrouvons 133 à proximité, dans les départements limitrophes : 8 en Charente, 43 en Charente-Maritime, 24 dans le Maine-et-Loire, 11 en Vendée et 47 dans la Vienne.Les autres sont donc disséminés partout en France, beaucoup à l’ouest et dans les régions les plus peuplées. On observe une forte hausse en région parisienne avec 82 (15 %) au lieu de 60 (dont 22 à Paris intra-muros).